Améliorer son flux de travail et sauvegarder ses données

Souvent les photographes se posent la question de comment organiser, trier, traiter et sauvegarder leurs photos. C'est effectivement une étape importante (surtout à l'ère du numérique) de son flux de travail. Loin de moi l'idée de vous imposer une méthode de travail, mais sachez qu'une fois mise en place il est difficile d'en changer.

Je vais donc au cours des lignes qui suivent vous présenter ma manière de travailler, vous pouvez en faire de même, vous en inspirer ou faire totalement autrement...

Les logiciels

Adobe Lightroom 4

Pour le visionnage, le classement et les traitements basiques des photos

Adobe Photoshop CS6

Pour le traitement avancé des photos

Genie Timeline Professional 2012

Pour la sauvegarde de mes fichiers

Je vous laisse vous rendre sur les sites respectifs de ces programmes afin d'en connaître les spécificités.

Le classement des photos

A l'aide de lightroom, j'ai créé trois catalogues.

Le premier est mon catalogue de travail, celui dans lequel la majorité de mes photos sont classées, il est enregistré sur mon disque dur local (ce disque est en plus sauvegardé en 2 endroits différents supplémentaires, lire plus bas).

Le second est un catalogue d'archivage, j'y place les photos qui pourraient peut-être encore servir dans un futur plus ou moins proche. Ce catalogue est stocké sur un serveur NAS (j'utilise un Synology DS212) qui présente l'avantage d'être en RAID 1 (c'est à dire qu'il possède 2 disques durs en miroir, lors de la défaillance de l'un d'eux, les fichiers sont encore intact sur le second). Mon serveur NAS est sauvegardé toutes les nuits sur un autre serveur à Roubaix (lire plus bas). 

Et finalement le dernier me sert à classer les photos de familles et autres souvenirs. Tout comme l'album d'archivage il est placé sur le NAS et sauvegardé à Roubaix.

La sauvegarde de mes photos

Une sauvegarde de vos fichiers est absolument nécessaire pour diverses raisons que vous ne pouvez pas maîtriser comme une mauvaise manipulation, un incendie, un cambriolage, etc...

Tout le monde a déjà fait l'expérience d'une mauvaise manipulation, effacer un fichier par mégarde en allant trop vite... et hop, le fichier a disparu il ne reste plus qu'à recommencer pour autant que cela soit encore possible. Pour se prémunir de cela n'effacer jamais les photos originales de votre carte mémoire tant que celles-ci n'ont pas été entièrement transférées sur votre ordinateur, vérifiées et sauvegardées.

En 2008, j'ai fait la désagréable expérience d'un cambriolage... Je faisais bien évidemment des sauvegardes de mes photos et fichiers à cette époque, mais uniquement sur un disque dur externe. Et bien devinez quoi, les sales voleurs ne se sont pas gênés pour le dérober également. Du coup, tout ce que j'ai pu faire avant février 2008 a tout simplement disparu à jamais, aucun moyen de récupérer quoique ce soit. Il en aurait été de même avec un incendie. Par pitié, ne croyez surtout pas que vous êtes à l'abri, que cela n'arrive qu'aux autres. Non! Tout le monde peut en être la victime à n'importe quel moment. Depuis cette date, mes sauvegardes sont systématiquement faites en deux lieux distincts.

La première sauvegarde est exécutée en direct. C'est à dire à peine un fichier est-il créé ou modifié qu'il est sauvegardé avec Genie Timeline Pro (qui présente l'avantage de conserver les anciennes versions des fichiers) sur un disque dur externe ethernet (j'utilise un Western Digital Live Book de 3To), mais j'aurai très bien pu utiliser mon NAS également. Je ne l'ai pas fait pour des raisons de place de stockage.

La deuxième sauvegarde est exécutée toutes les nuits à minuit grâce à un script qui s'exécute automatiquement sur mon serveur NAS. Cette sauvegarde transfert mes fichiers sur un autre serveur que je loue à la société OVH, il est situé à Roubaix en France.

De cette manière je dispose donc en permanence de 3 versions de chacune de mes photos. La première le disque dur local de mon ordinateur, la deuxième sur mon disque dur externe, la troisième sur mon serveur à Roubaix.

Vérifiez régulièrement vos sauvegardes

Il n'y a rien de pire que de croire que vous êtes protégé de manière optimale, et de se rendre compte le jour où vous en avez besoin que votre sauvegarde n'a pas fonctionné. Cela peut être dû à une modification que vous avez effectuée, un logiciel qui s'est mis à jour automatiquement ou quoique soit d'autre. Vérifiez donc relativement régulièrement que vos sauvegardes fonctionnent bien :o)

Faut-il archiver ses photos en RAW?

Le format RAW possède énormément d'avantage sur le format JPEG, mais est vraiment beaucoup plus gourmant en espace disque. Aujourd'hui on trouve facilement des disques externe (USB ou Ethernet) d'un grande capacité (3-4 To) pour une centaine de francs... Donc franchement, cela en vaut la peine, oui archivez vos photos au format RAW. Mais attention à une chose, le format RAW est un format qui diffère selon les constructeur, et même suivant les modèles d'une même marque. Cela implique donc le risque de ne plus pouvoir ouvrir vos fichiers en cas d'abandon par le constructeur. Adobe essaie depuis quelques temps d'imposer un format brut universel: le DNG. Je pense qu'il est préférable de convertir ses fichiers dans ce format. La compatibilité dans le temps n'en sera que meilleure.

Chercher

Facebook