Le coefficient de recadrage et la focale recadrée

Qu'est-ce que le coefficient de recadrage?

Sur les appareils reflex numériques la captation de la lumière se fait via le capteur et non sur une pellicule comme pour les appareils argentiques. Pour des notions de coût de fabrication ces capteurs sont souvent plus petit (sur les appareils bas à moyen de gamme) que le format traditionnel 24x36mm des pellicules. Il en résulte donc une perte entre ce qui est vu par l'objectif et ce qui sera réellement imprimé sur le capteur. Pour connaître le coefficient de recadrage de votre appareil, reportez-vous à son manuel. Chez Canon, il est en général de 1.6 et chez Nikon de 1.5.

En pratique qu'est-ce que ça veut dire ?

Simplement, si vous prenez une photo avec un objectif de focale de 50mm réelle par exemple, vous aurez en fait une focale recadrée de 80mm avec un coefficient de 1.6. C'est comme si vous aviez zoomé en fait.

Focale recadrée = focale réel x coefficient de recadrage

Une image valant mieux qu'un long discourt, voyez par vous-même:

coefficient de recadrage

Le cercle indique ce qui est "vu" par l'objectif. Le premier rectangle (le plus grand) est ce que vous pourriez voir dans votre viseur avec la focale choisie de 50mm réelle et avec un capteur full frame (plein format), ce sera également ce à quoi ressemblera la photo finale. Mais avec un capteur plus petit, ici un APS-C avec un coefficient de 1.6 (comme pour les appareils Canon en général), la photo finale sera celle représentée dans le deuxième rectangle (le plus petit). Cela équivaut à prendre la photo avec une focale recadrée de 80mm.

La focale étant une donnée déterminante pour les autres réglages de votre appareil lors de la prise de vue, vous comprenez maintenant pourquoi il est important de connaître le coefficient de recadrage de votre appareil photo :).

Chercher

Facebook