Les capteurs numériques

Qu'est-ce qu'un capteur ?

Les capteurs sont (plus-ou-moins) aux reflex numériques ce qu'est la pellicule aux reflex argentiques. C'est à dire que c'est l'élément photosensible qui va capter la lumière et la transformer en ondes électriques. C'est le coeur de votre appareil photo reflex numérique.

Il existe deux types de constructions différentes. Il y a (ou plutôt avait) les CCD (Charged Coupled Device) et les CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor). Actuellement, les appareils reflex numériques sont construits avec des capteurs CMOS.

Comment fonctionne un capteur numérique?

Sans entrer dans les détails de la composition des différentes couches d'un capteur numérique, retenez juste qu'un capteur est composé de plusieurs millions de photosites (à tort appelé pixel par les fabricants). Chaque photosite est capable de capturer la lumière et ses couleurs pour ensuite les envoyer, suivant la fabrication de l'appareil, à divers éléments qui vont convertir ces "données de lumière" en données numériques qui seront exploitables pour le fichier photo final.

Plus il y a de photosites sur un capteur est plus la résolution de l'image sera grande, et pourra ainsi être agrandie lors de l'impression sans souffrir de perte de qualité, de pixellisation. Cependant on ne peut s'arrêter à cet argument, en effet, la taille du capteur et non la quantité de photosites que celui-ci détient est plus fondamentale pour une bonne qualité d'image.

Les différentes tailles et formats de capteurs numériques.

On vient de le voir, la taille du capteur numérique est primordiale pour obtenir des photos de bonne qualité. En effet si on prend un petit et un grand capteur, tous deux dotés du même nombre de photosites, ceux-ci seront plus petits et plus à l'étroit sur le petit capteur que sur le grand, c'est pas bien compliqué à comprendre. Et bien, ce rapprochement entre les différents photosites impliquera une moins bonne captation de la lumière, d'où une perte de qualité de l'image.

Il est donc préférable de privilégier l'achat d'appareil avec un grand capteur plutôt qu'avec un grand nombre de photosites (millions de pixels). 

Mais voilà le hic... (il faut toujours un hic). Un capteur, ça coûte très très cher. C'est pourquoi vous trouverez les plus grands capteurs que sur les appareils professionnels, et là il va falloir sortir le porte-monnaie. Comptez 3 ou 4 milliers de francs pour en acquérir un. C'est cet argument qui a fait que les constructeurs ont commencés à développer des capteurs plus petit mais quand bien même performant. Voyons un peu ces différentes tailles et formats standards:

- Le capteur Full Frame (ou plein format) ou 24 x 36 : ça c'est le top. C'est ce qui se rapproche le plus de la pellicule, mais c'est aussi le plus cher, on vient de le voir. Les fabricants indiquent en principe ces capteurs par FX.
- Le capteur APS-C, format 3/2 (comme pour le 24x36) : c'est celui qu'on trouve le plus fréquemment sur les appareils bas à moyen de gamme. Il est plus petit que le Full Frame. Les fabricants indiquent ces capteurs par DX. La taille de celui-ci est différente selon les fabricants. Chez Nikon ou Sony, il fait 23.6 x 15.7 mm alors que chez Canon ses dimensions sont de 22.2 x 14.8 mm. Reportez-vous au manuel de votre appareil photo pour connaître la taille de votre capteur, nous le verrons par la suite il est très important de la connaître pour définir son coefficient de recadrage.
- Le 4/3 : est encore un peu plus petit et est principalement utilisé par Olympus.

Il en existe évidemment d'autres... mais ce sont là ceux que vous trouverez le plus souvent. Reportez-vous aux indications fournies par les fabricants pour plus d'informations.

Chercher

Facebook